Église Évangélique d'Aujourd'hui

Un Dieu qui aime

Je pense que l’une des choses difficiles pour l’être humain est d’accepter, de croire et de recevoir cet amour de Dieu. Alors que l’un des besoins fondamentaux de l’être humain est d’aimer et d’être aimé, on pourrait se demander : mais qu’est-ce qui ne va pas dans l’homme pour avoir autant de mal à recevoir cet amour ?

Un chrétien, pour moi, c’est un humain qui a cru et reçu l’amour de Dieu pour lui. Un amour quand même étrange, extravagant. On est tellement habitué à gagner l’amour des gens, alors que l’amour du Christ est un amour gratuit qui n’a suscité aucun mérite de notre part. Un amour gratuit pour nous mais pas pour Lui, car cet amour sans limite l’a conduit jusqu’à donner sa vie à la croix pour nous.

« L’amour de Dieu est libre, spontané, sans cause, et sans motif, Dieu aime les hommes parce qu’il a choisi de les aimer. » J.Packer  Je lisais dernièrement une pensée qu’une jeune femme avait publiée sur Facebook. En résumé, cela ressemblait à ceci : « Je suis le genre de fille qui ne va jamais réaliser si tu m’aimes ou pas, jusqu’au moment que tu vas venir me le dire droit dans les yeux, pis là encore je vais rester sceptique ».

Je connais aussi une personne qui a vécu des blessures intenses d’abandon dans ses relations. Elle est ultrasensible et difficile à aimer car elle met toujours  tout en doute, faisant toutes sortes de fausses suppositions sur les sentiments ou les attitudes des autres. Cette personne a bien de la difficulté à penser qu’on peut l’aimer sincèrement, elle refuse même à l’occasion des cadeaux.

 Oui, il peut être difficile à imaginer que Dieu aime d’un amour totalement différent. Combien de fois aussi on peut ressentir que les autres nous rejettent parce que nous ne répondons pas à leurs attentes.

 Oh combien est doux l’amour de Dieu pour celui qui le reçoit.

 La croix du Christ permet au croyant d’avoir l’assurance d’être personnellement aimé de Dieu. « Le fils de Dieu m’a aimé. Et s’est livré lui-même pour moi ». Galates 2-20.

« L’amour de Dieu se manifeste pour les pécheurs par le don de Jésus destiné à devenir leur sauveur. » J. Packer

 Jésus le bon berger

Jésus a dit: « Le voleur vient seulement pour voler, pour tuer et pour détruire. Moi, je suis venu afin que les hommes aient la vie, une vie abondante. Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Celui qui n’est pas le berger, qui n’est pas le propriétaire des brebis, mais que l’on paye pour les garder, se sauve, lui, dès qu’il voit venir le loup, et il abandonne les brebis ; alors le loup se précipite sur elles, il s’empare de quelques-unes et disperse le troupeau. Cet homme agit ainsi parce qu’il est payé pour faire ce travail et qu’il n’a aucun souci des brebis. Moi, je suis le bon berger; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, tout comme le Père me connaît et que je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis. » Jean 10.10-15

Croire à l’amour de Dieu et le recevoir…c’est habiter un lieu en toute sécurité, même si dans ce monde il y a plein d’incertitudes et des blessures de toutes sortes : visibles ou invisibles.

 « Être en règle avec le Dieu le juge est une grande chose, mais être aimé et entouré par Dieu le Père en est une encore plus grande encore ». James Paker.

 Puissiez-vous chers lecteurs découvrir et recevoir cet amour, car l’amour de Dieu n’a pas le caractère incertain et changeant propre à l’amour humain. Laissez Dieu vous aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *